Il était une fois

Nommé aux Victoires de la Musique Classique en 2015 dans la catégorie « Révélation Artiste Lyrique », le jeune ténor Samy Camps étudie l’écriture et la musicologie à Nice avant d’intégrer dans la classe de Françoise Pollet le CNSMD de Lyon, où il obtient son Master en 2013. Il reçoit l’enseignement d’artistes tels que Teresa Berganza, Udo Reinemann, Ruben Lifschitz ou François Le Roux.

Passionné par le répertoire français, il fait ses débuts en 2013 dans la production de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, puis au Théâtre Royal de la Monnaie dans le rôle du Journaliste des Mamelles de Tirésias. Il est Mercure dans Orphée aux Enfers au festival des Folies d’Ô à Montpellier et interprète le répertoire d’Offenbach à travers de nombreux récitals, notamment au Théâtre de l’Odéon à Marseille.

Sa rencontre marquante avec le metteur en scène Jonathan Miller lui permet d’aborder à la scène le répertoire mozartien, notamment Ferrando dans Così Fan Tutte à la Fondation Royaumont, ainsi que Tamino dans La Flûte Enchantée au Théâtre des Variétés à Paris, mais également des personnages plus sombres (MacHeath dans le Beggar’s Opera de Britten à l’Opéra de Montpellier). En 2016, il chante Romeo dans la re-création Romeo und Julie de Benda au Centre Lyrique Clermont-Auvergne. Il chante sous la direction de chefs d’orchestre tels que Giuliano Carella, Lawrence Foster, Alain Guingal, Benjamin Pionnier, Jérôme Pillement, et avec les metteurs en scène Nadine Duffaut, Vincent Boussard, Ted Huffman, Alain Garichot, Benjamin Prins, Benoît Bénichou et Jonathan Miller.

Durant la saison 2016-2017, il incarne le chevalier Roland dans la reprise desChevaliers de la Table Ronde d’Hervé au Théâtre de l’Athénée à Paris avec Les Brigands, avant d’entamer une série deGianni Schicchi en tournée dans le rôle de Rinuccio avec la Co[opéra]tive à l’Opéra de Dijon, au Théâtre Impérial de Compiègne, aux scènes nationales de Dunkerque, Saint-Nazaire et Quimper. Par la suite, il chante Siebel dans Faust aux Opéras d’Avignon et de Massy.

On le retrouve tout récemment aux côtés d’Olivier Py pour Mam’zelle Nitouche d’Hervé (dans le rôle de Fernand de Champlâtreux) avec le Palazzetto Bru Zane, en tournée aux Opéras de Toulon et de Nantes, à Marseille pour le rôle de Molyneux dans Monsieur Beaucaire, Gardefeu dans La Vie Parisienne et un Noble de Brabant dans Lohengrin, et à l’Opéra de Rennes pour le rôle de Roméo dans Roméo et Juliette de Gounod dans la série « Révisez vos classiques ».

Parmi ses projets, citons le rôle-titre dans Orphée aux Enfers à Avignon et à Marseille, de nombreuses reprises de Mam’zelle Nitouche (Rouen, Lausanne, Avignon, Paris…) et Don José dans Une Carmen, étoile du cirque, d’après la Carmen de Bizet à Rouen et au Théâtre des Champs-Élysées.

Catégories :A propos

samycampstenor

French Tenor en Vadrouille

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s